Vernissage : Melanie Authier et Carolyne Scenna @ Galerie de l'UQAM, Montreal [23 octobre]

Vernissage : Melanie Authier et Carolyne Scenna


74
23
octobre
17:30 - 20:00

 La page de l’événement
Galerie de l'UQAM
Pavillon Judith-Jasmin, 1400 rue Berri, local J-R120, Montreal, Quebec
* english follows *

La Galerie de l’UQAM a le plaisir de vous inviter au vernissage de ses prochaines expositions: Melanie Authier. Contrariétés et contrepoints et Carolyne Scenna. Je suis la pire à ce que je fais le mieux et pour ce don je me sens bénie.

MELANIE AUTHIER. CONTRARIÉTÉS ET CONTREPOINTS
Commissaire: Robert Enright

Nous plongeons dans l’énergie vive de la peinture avec l’exposition solo Melanie Authier. Contrariétés et contrepoints. Sous la houlette du commissaire et critique d’art Robert Enright, l’exposition rassemble des œuvres récentes de celle que le public de la Galerie de l’UQAM a pu découvrir dans l’exposition phare Le Projet Peinture (2013). Avec Contrariétés et contrepoints, l’artiste présente une peinture à la fois énergique et délicate, qui revisite les héritages contradictoires de la pratique picturale.

Les riches espaces peints par Melanie Authier, artiste établie à Ottawa, nous rappellent qu’une myriade de questions restent à résoudre au sujet de l’art après le modernisme. Pour Authier, les tableaux ne sont pas de simples objets esthétiques sans lien les uns avec les autres. Ils s’inscrivent dans un vaste réseau relationnel.
Alors que son univers pictural évoque le langage de l’abstraction moderniste, on y décèle aussi une esthétique associée à la manière baroque, en raison de l’empathie qui affleure dans sa technique.

Cette exposition d’œuvres récentes sur toile et sur papier fait voir des approches contrastées de la peinture contemporaine, en un amalgame de styles qui génère un entre-deux à la fois intelligible et insaisissable. Chaque œuvre est pour Authier l’occasion de créer un problème de manière à « y apporter une réponse inattendue ».

CAROLYNE SCENNA. JE SUIS LA PIRE À CE QUE JE FAIS LE MIEUX ET POUR CE DON JE ME SENS BÉNIE
Finissante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques, UQAM

Nous présentons Je suis la pire à ce que je fais le mieux et pour ce don je me sens bénie de Carolyne Scenna, finissante à la maitrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. L’exposition inaugure une installation où l’artiste recompose et revisite de manière obsessive ses archives photographiques. Un espace délimité par des rideaux de velours blanc, des projections vidéo lo-fi et une maquette de volcan forment un parcours où les spectateurs sont invités, grâce à divers dispositifs de projection, à découvrir un assemblage d’images hybrides.

La locution « Je suis la pire à ce que je fais le mieux et pour ce don je me sens bénie » est tirée d’un couplet de la chanson du groupe Nirvana Smells Like Teen Spirit, succès emblématique du début des années 1990. À première vue, les paroles s’apparentent à une accumulation contradictoire d’images étranges et familières qui n’offre pas de sens évident. Devenue presque instantanément symbole mythique d’une génération, la chanson est aujourd’hui le reflet d’une réalité confuse: adolescence et notoriété y conversent et convergent de sorte qu’elles deviennent indistinctes.

Pour Carolyne Scenna, ce magma émergeant de la récupération de productions culturelles par la culture de masse fait image. L’artiste s’approprie la métaphore adolescente pour son potentiel subversif et rejette au passage toute volonté de bien faire les choses.

+ plus d’informations sur les expositions: galerie.uqam.ca/fr/expositions/a-venir.html

/////

Galerie de l’UQAM is pleased to invite you to the opening of its newest exhibitions: Melanie Authier. Contrarieties & Counterpoints and Carolyne Scenna. I’m Worse at What I Do Best and for This Gift I Feel Blessed.

MELANIE AUTHIER. CONTRARIETIES & COUNTERPOINTS
Curator: Robert Enright

Galerie de l’UQAM dives into the lively energy of painting with the solo exhibition Melanie Authier. Contrarieties & Counterpoints.

Led by curator and art critic Robert Enright, the exhibition brings together recent works by the artist that Galerie de l’UQAM’s public was able to discover in the flagship exhibition The Painting Project (2013). With Contrarieties & Counterpoints, the artist shows paintings that are both dynamic and delicate, while revisiting the contradictory legacies of pictorial practice.

The visually rich spaces in artist Melanie Authier’s paintings remind us that we are still negotiating a myriad of questions when we consider art after Modernism. For Authier, paintings are not simply discrete aesthetic objects. They exist within an expanded set of relations.

Authier’s paintings invoke language that is associated with Modernist Abstraction. Her approach has also been likened to Baroque, for the empathetic effects elicited by her technique. The intermingling of styles in each painting engenders a liminal quality that is at once intelligible yet elusive. In this exhibition of recent work on canvas and paper, we can appreciate the contrasting approaches to contemporary painting that are being deployed by the artist. With each work, Authier sets up a problem so that she can “produce a response to it that is unexpected.”

CAROLYNE SCENNA. I’M WORSE AT WHAT I DO BEST AND FOR THIS GIFT I FEEL BLESSED
Graduating master student in visual and media arts, UQAM

Galerie de l’UQAM presents I’m Worse at What I Do Best and for This Gift I Feel Blessed by Carolyne Scenna, graduating master student in visual and media arts at UQAM.

The exhibition presents an installation in which the artist obsessively recomposes and revisits her photographic archives. A space bounded by white velvet curtains, lo-fi video projections and a model of a volcano form a route where spectators are invited to discover an assemblage of hybrid images through various projection devices.

The phrase “I’m the worst at what I do best and for this gift I feel blessed” is taken from Nirvana’s song Smells Like Teen Spirit, an iconic hit of the early 1990s. At first glance, the song’s lyrics form a contradictory accumulation of strange and familiar images that do not offer any obvious meaning. As an almost instantaneously mythical symbol of a generation, the song is now the reflection of a confused reality where adolescence and fame converse and converge until they become indistinct.

For Carolyne Scenna, this “magma” emerging from the recuperation of cultural productions by mass culture forms an image. The artist appropriates the adolescent metaphor for its subversive potential, and rejects in passing any desire to do things right.

+ more information on the exhibitions: galerie.uqam.ca/en/exhibitions/upcoming.html
Discussion
image
Seulements les utilisateurs enregistres peuvent ecrire les commentaires.
Passez vitement l'enregistrement ou l'autorisation.

Les événements à venir @ Galerie de l'UQAM:

Projet RADAR : Appel de candidatures
Galerie de l'UQAM

Les événements le plus attendu à Montréal :

Marche des Zombies de Montréal / Zombie Walk 2017
Place des Festivals
Angus & Julia Stone / Montréal
MTELUS
Suicide Boys in Montreal
Olympia de Montréal
Osheaga présente alt-J à Laval
Place Bell
Ludovico Einaudi | Jazz à l'année
Salle Wilfrid-Pelletier
Parov Stelar in Montreal, QC, CAN
MTELUS
Grande fête de la sorcellerie
375e de Montréal / 2017
RuPaul's Drag Race: Werq The World - Montreal Halloween Edition
Théâtre Berri
Odesza: 2017 Tournée A Moment Apart // Montréal
MTELUS
L'éveil des morts
Place des Festivals