La reconnaissance sociale de l'identité et du rôle des femmes @ , Montréal [12 juillet]

La reconnaissance sociale de l'identité et du rôle des femmes


215
12
juillet
18:00 - 21:00

 La page de l’événement
3200 Rue Jean-Brillant, Montréal, QC H3T 1N8, Canada
LIEU DES PRÉSENTATIONS:
PAVILLON: 3200, Jean-Brillant
LOCAL: B-3240

L’événement est gratuit et ouvert à toutes et tous, sans réservation nécessaire.

CLIQUEZ SUR «AFFICHER LA SUITE» EN BAS POUR VOIR L'ENSEMBLE DE L'HORAIRE.

18h-19h40: Les pédagogies féministes: enjeux et débats critiques des méthodes d'enseignement féministes, par Danielle Rudnicka-Lavoie

Danielle Rudnicka-Lavoie est candidate à la maîtrise en sociologie à l'Université du Québec à Montréal. Son mémoire intitulé « La performativité du genre sur Instagram: le mème féministe comme locus de subversion des normes du genre » est dirigée par Mme Élisabeth Abergel. Danielle détient un baccalauréat de l'Université Concordia spécialisé en sociologie (avec distinction). Son expérience récente comme stagiaire en enseignement au Cégep Vanier College a fait amplifier son engouement pour la pédagogie féministe.

En se basant sur les écrits critiques de bell hooks et de Paulo Freire, cette communication aura pour but de poser les balises théoriques des principales pédagogies féministes en enseignement. La communication est inspirée de l’expérience personnelle de la présentatrice, qui a eu la chance de faire un stage en enseignement au niveau collégial dans le cadre de la complétion de sa scolarité à la maîtrise en sociologie à l'Université du Québec à Montréal.
Durant ledit stage, elle a vécu comment les pédagogies traditionnelles peuvent agir comme fonction de domination pour les élèves moins privilégiés. Nous analyserons comment le système « bancaire » de l’éducation en place dans les sociétés capitalistes contemporaines peut contribuer au renforcement des inégalités dans la salle de cours. Dans un système patriarcal capitaliste suprémaciste blanc, il est devenu de plus en plus important de souligner l’importance d’adopter des méthodes pédagogiques qui visent l’égalité non seulement des sexes, mais des genres, des « races », des classes sociales, des capacités, des âges, etc.
Cette communication liera théories et praxis sociologiques pour dresser un regard critique sur la pédagogie d’enseignement en milieux post-secondaire. Elle prendra la forme d’un cours magistral où les interventions des personnes assistantes sont plus que les bienvenues. Après la communication, des groupes de discussions peuvent être formés si les participant.e.s y voient de l’intérêt.

19h40-21h: Ce qui cloche avec le modèle «jeune femme leader», par Fannie Achard

Fannie est étudiante à la maîtrise en philosophie à l'Université de Montréal. Celle-ci est coordinatrice générale de son association étudiante, l'ADÉPUM. Elle est impliquée dans le comité femmes de l'ADÉPUM depuis deux ans. Fannie s'intéresse beaucoup à la situation particulière des femmes en philosophie et dans les domaines de recherche composés majoritairement d'hommes. Celle-ci s'intéresse également aux problématiques de violences à caractère sexuel sur les campus universitaire.
La conférence sera structurée en deux temps: d’abord, elle aura pour but d’élaborer une critique éclairée de la valorisation modèle de « jeune femme leader » comme modèle de réussite unique de la femme professionnelle active. En montrant de quelle manière ce modèle s’articule autour de qualités masculines traditionnellement et historiquement valorisées, on se questionnera sur l’impact de sa promotion dans les événements destinés à la valorisation et à la reconnaissance du caractère et du travail des femmes. À partir des éléments soulevés par cette critique, on tentera de montrer comment véhiculer un modèle de réussite des femmes basé sur des qualités typiquement masculines peut nuire aux femmes de deux manières: d’abord, en dévalorisant le développement de qualités typiquement féminines ne s’inscrivant pas dans le modèle de « jeune femme leader » ainsi qu’en perpétuant des réflexes patriarcaux en plaquant un ensemble de caractéristiques masculines sur l’image de réussite des femmes.
Dans un second temps, à partir de certaines idées d’auteur-es de la tradition philosophique féministe s’intégrant dans la grande famille de théories de l’éthique de la vertu, nous tenterons de rendre compte d’un modèle de réussite féminine positif qui éviterait les problématiques relevées à partir de celui de « jeune femme leader ». En repensant plusieurs notions centrales à la valorisation de la femme, telles que la réussite personnelle et collective, le bien-être de soi et d’autrui, le succès professionnel, etc., nous tenterons de repenser la valorisation sociale systématique de certains traits de caractère par rapport à d’autres. Nous verrons de quelle manière une rééquilibre de cette asymétrie serait une piste possible de libération des femmes de l’emprise d’un modèle de réussite patriarcal.

Merci à nos partenaires:

Éditions du remue-ménage
La Peuplade
Le fil rouge
Somme toute — éditions
Tête Première
Le Quartanier Éditeur
Éditions Nota bene
Éditions Varia
Éditions Alias
Éditions Triptyque
Les éditions du Septentrion
Hamac
Éditions Hurtubise
Renaud-Bray Côte-des-Neiges

Pour plus d'information sur l'Université féministe d'été à l'UdeM >> https://etefeministeudem.wordpress.com/
Discussion
image
Seulements les utilisateurs enregistres peuvent ecrire les commentaires.
Passez vitement l'enregistrement ou l'autorisation.

Les événements le plus attendu à Montréal :

Osheaga 2018
Osheaga
Aubrey & The Three Migos Tour
Centre Bell
Shakira // Montréal
Centre Bell
îleSoniq 2018
îleSoniq
Grand concert gratuit: Shéhérazade
Parc olympique de Montréal / Montreal Olympic Park
HEAVY MONTRÉAL 2018
HEAVY MONTRÉAL
L'OM prend l'air sur le Mont-Royal
Chalet du Mont-Royal
Elton John // Montréal
Centre Bell
Kevin Hart: The Irresponsible Tour
Centre Bell
HOLI - Festival des Couleurs - Montreal
Vieux-Port de Montréal